Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

François Villon - Georges Las Vergnas

Avec son air malingre et ses yeux de travers, François Villon aurait pu avoir une vie de clerc sobre et éclairée. Pourtant il ne l'entend pas de cette oreille : négligeant ses cours de théologie et enclin à la paresse, il préfère les tavernes où, inspiré par l'alcool et les filles, il compose ses vers. Et de rencontres en beuveries, c'est à travers ses poèmes que Georges Las Vergnas, nous entraîne dans son univers peuplé de filles de joie, festins et gloutonneries. Mais aussi de désillusions, misère et malchance. François Villon sur qui le destin s'acharne, est de ceux qui marquent leur temps. Bon gré, mal gré, il est touchant et horrible en même temps et l'auteur lui témoigne dans ce récit, une marque de respect, auquel peu de poètes et de clercs tonsurés peuvent prétendre. Si le Villon de Jean Teulé est aussi roublard que pathétique, celui de Vergnas est touchant et misérable. Ce roman propose un voyage dans l'univers sombre et facsinant du poète maudit, dont il est difficile d'oublier la trace. Il donne envie de (re)découvrir l'oeuvre de celui qui signa la célèbre "Ballade des Pendus".

Auteur : Georges Las Vergnas
Éditeur : Maubert et Cie
Parution : 1947
Nombre de pages : 233 p.
Partager cet article :

4 commentaires :

  1. Bonjour,

    Je viens d'ouvrir une page sur Georges Las Vergnas, grand amateur de poésie, prêtre défroqué et militant libre penseur.

    Julien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour votre visite.
      Je viens de jeter un oeil sur votre blog. Pourquoi avez-vous choisi d'étudier spécialement Georges de las Vergnas ?

      Supprimer
  2. (autant répondre ici aussi)

    J’ai trouvé il y a quelques années son livre «Jésus-Christ a-t-il existé?» en seconde main. J’ai aimé le style et ai rassemblé ses autres ouvrages.

    Je pense qu’il s’agit d’un grand auteur, à l’œuvre varié même s’il parle surtout de religion.

    Son dernier ouvrage, le plus long, est à mille lieues de mes préoccupations: je ne suis ni prêtre, ni catholique, ni croyant, ni marié, mais l’auteur parvient quand même à m’intéresser.

    Julien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis curieux de découvrir "Jésus Christ a t-il existé'. En fait, ça m'étonne que vous ayez créé un blog dédié à l'auteur car il est peu connu mais c'est justement une bonne raison. Merci pour ce retour.

      Supprimer