ie Amer. Revue finissante - Numéro 1 - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Amer. Revue finissante - Numéro 1


Pour inaugurer le lancement de la revue, Les Âmes d’Atala ont misé sur leur domaine de prédilection : la littérature fin de siècle. Et elles placent la barre haut. Pour ce premier numéro, Alain Busine, Johan Grzlevyk, Mlle Anonyme et Ian Geay nous ont concocté un cocktail explosif. Et c’est le moins qu’on puisse dire. En une quinzaine de textes, ils nous ont ici réuni, le gratin du mouvement décadent : idées, interventions, entretiens, poésie et nouvelles, se bousculent dans ce petit opuscule aux thématiques tapageuses. Si l’on découvre de nombreuses références à la littérature fin de siècle, les sujets abordés (néanmoins toujours en rapport), sont plus qu’écclectiques. Ainsi découvre t-on l’irrumation et le viol vampirique, la théorie nietzschéenne sur la modernité, les pathologies copronymes de Jean Lorrain, les Soeurs moches de Jean Richepin ainsi que de passionants entretiens avec Paris Violence ou Claude Izner et bien d’autres choses encore... 

Comme on peut donc le présager au regard de ces annonces, il y a largement de quoi satisfaire les esprits les plus curieux... En effet, non seulement l’on apprend des tas de choses sur la culture finiséculaire (19e) mais on a le loisir de (re)découvrir des textes étonnants, bizarres, drôles ou encore provoquants. Le lecteur néophyte que je suis était donc une proie facile : piégé dans le dédale des codes, des pratiques et parlers décadents, j’ai là trouvé des perles de littérature comme par exemple le texte des Soeurs moches de Jean Richepin ou Les sans gueules de Marcel Schwob. Mais j’ai également trouvé des textes moins à mon goût comme celui de Bizance copronyme écrit en hommage à Jean Lorrain ou Et ta bouche en peau de Lys de Pierre Louÿs. Ce qui est certain, c’est qu’il y en a pour tous les goûts : de la scatologie à la médecine, de la décadence à la philosophie, de l’anecdote au fait divers, les sujets abordés ne manquent pas. De même pour les références aux plus grands noms du mouvement littéraire : Remy de Gourmont, Huysmans, Rachilde, Rodenbach, Maupassant, Mirbeau et bien d’autres encore, ce premier numéro d’Amer. Revue finissante annonce la couleur et donne le ton de sa ligne éditoriale. Il n’y aura pas de compromis car notons-le, lisent la littérature décadente, seulement ceux qui le souhaitent...

Pour aller plus loin, Amer propose également quelques rubriques où l’on peut trouver matière : la revue des revues, les colloques, les livres, regorgent de conseils de lecture  pour le plus grand plaisir des passionnés. Et pour ceux qui se sentent l’âme d’un décadent, vous pouvez aussi apporter vos contributions. Bref, Amer est une revue foisonnante dont l’esprit à des quoi toucher les amoureux du genre. Pour ma part, je découvre et je constate que le sujet est si vaste que cela augure des heures de lecture en perspective. Ce qui est certain, c’est que les décadents sont loins d’être un mouvement insipide. Qu’on se le dise : si la littérature décadente séduit tant, « Il faut donc en convenir : la littérature fin de siècle est une plaie. Et sa propre suture. » p.23. Ian Geay.

Pour info : les trois premiers numéros de la revue ne sont plus disponibles dans leur version papier. Mais ils sont accessibles au format PDF sur le site des Âmes d’Atala. Profitez-en ! Et commandez les numéros suivants.

Sommaire

Idées
La fin du monde par Camille Flammarion
La catastrophe de Courrières par Libertad
Le criminel, placard anarchiste

Interventions
Irrumations fin de siècle par Ian Geay
Nietzsche et la modernité par Yohan Grezlczyk
Byzance copronyme par Alain Buisine

Entretiens
Paris violence
Claude Izner

Poésies
Et ta bouche en peau de Lys par Pierre Louÿs

Nouvelles
Les soeurs moches par Jean Richepin
La vache tachetée par Octave Mirbeau
L’enfant par Guy de Maupassant
Les sans gueules par Marcel Schwob

Actualité
Appel à contribution
Les colloques
Des livres
La revue des revues

Anonyme
Mordre

  • Titre : Amer.Revue finissante #1
  • Editions : Les Âmes d’Atala
  • Date de parution : Décembre 2006
  • Nombre de pages : 149 p.
  • ISBN : 2-914851-05-7
Partager cet article :

Enregistrer un commentaire