Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Dans les archives secrètes de la police

Cet ouvrage propose un accès inédit aux archives de la Préfecture de police. Fondée en 1800 à Paris, la Préfecture de police est l'un des organes administratifs français les plus anciens. Ses fonctions diversifiées qui dépassent souvent la sécurité des personnes, la mission de services aux citoyens et la protection des institutions politiques, lui ont permis de collecter depuis sa création, des documents à valeur historique qu'elle se fait ici l'honneur de partager au grand public. Aujourd'hui devenus patrimoine à part entière de l'histoire de France, les innombrables documents produits par cette institution (25 km linéaires d'archives policières) constituent une source d'informations riche et inattendue. Ce sont ainsi quatre siècles d'histoire sur lesquels revient cet ouvrage original. Nombre de célèbres ou moins célèbres affaires qui ont secoué l'histoire de Paris sont ainsi éclairées d'un jour nouveau grâce à ces archives qui peuvent paraître insolites ou insignifiantes à certains. Mais quoiqu'elles vaillent, ces archives apportent certainement des éléments nouveaux dans la compréhension des événements couverts. Les trois éternels motifs des crimes et délits (l'argent, le pouvoir et le sexe) ont paradoxalement contribué à améliorer les services de police. Du cas de Vidocq à la rafle du Vel d'Hiv, Dans les archives secrètes de la police dresse un panorama étendu des événements qui ont marqué l'histoire de la France et revient sur des dossiers brûlants parfois restés irrésolus... Rédigés par de nombreux auteurs, cet ouvrage collectif étonne par son sujet. Publié une première fois aux éditions Gallimard sous la forme d'un livre illustré, ce livre entend réviser l'histoire de France à travers le regard de la police et comme le dit Bruno Fuligni dans son avant-propos : "Du petit peuple des rues aux élites politiques et littéraires, c'est toute la société française qui se trouve radiographiée dans les dossiers de la Préfecture." (p.20-21).

Qu'on s'en indigne ou non, cette dernière phrase de Bruno Fuligni (citée plus haut), est bien significative du travail de la police : entre procès verbaux, correspondances, fiches signalétiques, rapports, plans, photos ou témoignages, les archives de la police regorgent de sources en tous genres. C'est donc une grande partie des moeurs de la société française qui depuis des siècles, est consciencieusement consignée dans les registres de l'institution. Avec le recul cela peut paraître intrusif ou indignant mais c'est bien grâce à ces précieux documents que ce livre a pu voir le jour. Des innombrables dossiers survolés (meurtres, vols, casses, attentats, agitations politiques ou sociales), le livre revient notamment sur Le meurtre d'Henri IV, Le cas Landru, l'Affaire du collier, la Bande à Bonnot, les événements de Mai 68 et agrémente les textes des 46 auteurs via des extraits d'archives collectées par les préfets de police. Contrairement à toute attente, l'ouvrage n'est pas parti pris : j'ai même trouvé que le choix opéré était fait dans un souci de précision et d'impartialité puisqu'il recense également des affaires non élucidées (Un crime parfait) ou des bavures policières (La rafle du Vel d'Hiv). Malheureusement, malgré cet aspect positif, le projet est si ambitieux que les quelques pages consacrées à chaque dossier n'apportent pas pour certains dossiers de véritables éclairages et paraissent déconnectés de tout fondement logique par rapport à leur répertoriage dans le livre. Et c'est bien dommage compte-tenu de la richesse des sources disponibles. Il aurait été plus judicieux à mon sens, de focaliser plus en détail sur certains dossiers ou de proposer plusieurs volumes. Donc à la conclusion de Michel Gaudin (préfet de police) qui déclare dans sa préface : "Désormais, au format de poche, Dans les archives secrètes de la police est appelé à devenir une référence historique et politique.", je répondrai que ce n'est pas gagné. S'il est vrai que l'ouvrage en a quelques dispositions, les textes et les sources manquent encore de consistance pour y prétendre sérieusement. Ceci dit, je n'ai pas eu l'occasion de lire le livre illustré. Peut-être est-il plus adapté à cette fin ? C'est en tous cas pour moi un grand dommage car malgré leur caractère succinct, les dossiers abordés ne manquent pas d'intérêt... En attestent quelques affaires que je ne connaissais pas comme Le photographe des esprits ou Le coeur de Louis XVII et qui m'ont particulièrement marqué...


  • Titre : Dans les archives secrètes de la police (ouvrage collectif)
  • Sous-titre : Quatre siècles d'Histoire, de crimes et de faits divers
  • Éditions : Folio
  • Date de parution : Novembre 2011
  • Direction : Bruno Fuligni
  • Nombre de pages : 543 p.
  • Couverture : Fiche signalétique d'André Soudy, l'un des membres de la bande à Bonnot, avril 1912
  • Photo : Préfecture de police, tous droits réservés
  • ISBN : 978-2-07-043899-0

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire