Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer - Laurent Mantese

L'Affaire du pain maudit qui secoua la ville gardoise de Pont Saint Esprit en cet été de 1951, marque encore les mémoires : histoire d'un empoisonnement de masse, ce sordide fait divers dont les causes restent aujourd'hui mal identifiées, a stimulé bien d'hypothèses et épuisé bien de théories. Les dizaines de victimes de cette catastrophe sanitaire souffraient alors de vomissements et de nausées. Atteints pour certains de violents troubles du comportement (crises d'insomnie, de paranoïa, d'hystérie ou de schizophrénie) et/ou de graves hallucinations, les personnes intoxiquées, ressortiront littéralement traumatisées par cette expérience. Pour ce 2e titre de la nouvelle collection LoKhaLe des éditions de La Clef d'Argent, Laurent Mantese ressuscite les événements en réécrivant l'histoire sous le regard d'un témoin imaginaire, parce qu'une histoire se déroule forcément quelque part et que cette fois-ci, ce sera à Pont Saint-Esprit et pas ailleurs ! (extrait de la 4e de couverture).

Pont Saint-Esprit, les cercles de l'enfer, un récit de fiction troublant traitant d'un fait divers

Maniant à souhait les codes du récit d'horreur, Laurent Mantese s'approprie le fait divers en le racontant de l'intérieur : longues et nombreuses descriptions teintées d'horreur et baignées de malédiction, ambiances lugubres, tensions insoutenables, l'auteur prête à son prétendu témoin des confessions/souvenirs terribles qui font revivre les événements comme si l'on y était. Ainsi qu'il s'en explique dans son avertissement, l'auteur souligne que "ce récit ne cherche pas à convaincre ni à fournir une autre explication aux scènes qu'il décrit" (p.13) et n'a pas d'autre ambition que de rendre hommage aux victimes. Un hommage certes bien rendu mais qui laisse finalement assez peu de place à l'imaginaire : le texte colle en effet "trop fidèlement" aux faits survenus et le caractère du narrateur, témoin imaginaire des tragiques événements, ne s'affirme que trop rarement. C'est bien dommage car l'Affaire du pain maudit avait largement de quoi stimuler les scénarios les plus inquiétants ou inattendus... Un second opus un peu décevant donc pour la collection LoKhaLe qui proposait une fiction plus convaincante avec son Fantôme du mur de Jean-Pierre Favard...

    Coupure de presse du Midi Libre paru à l'époque

L'Affaire du pain maudit, une enquête judiciaire qui peine à déterminer les causes du mal

Ce cas sans précédents aux causes encore indéterminées a durablement secoué les esprits. Pour preuve, plus de 60 ans après les faits, l'affaire intéresse encore médias, auteurs, réalisateurs, journalistes ou scientifiques. L'enquête judiciaire de l'époque qui n'avait donné lieu à aucune cause clairement établie, a ouvert la voie à des théories plus farfelues les unes que les autres. Parmi les principales hypothèses créditées mais non avérées, certains privilégient la piste de l'ergotisme ou de l'intoxication au mercure. D'autres, celle de l'intoxication au LSD par la CIA. L'article de Jean-Pierre Favard "Pont Saint, autour de l'affaire du pain maudit" en fin d'ouvrage apporte quelques éclairages historiques et scientifiques mais le mystère demeure. Bien qu'abracadabrante, je trouve la théorie de l'intoxication au LSD troublante et plausible mais difficile de trancher lorsque les avis des experts continuent de diverger...

Pour aller plus loin, je ne résiste pas à l'envie de vous partager le documentaire réalisé par Olivier Pighetti et diffusé cette année (2015) qui donne matière à relancer les débats...


  • Titre : Pont Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
  • Auteur : Laurent Mantese
  • Éditeur : La Clef d'Argent
  • Collection : Lokhale
  • Date de parution : Octobre 2015
  • Nombre de pages : 114 p.
  • ISBN : 979-10-90662-26-1
  • Couverture : Illustration de Philippe et Léo Gontier
  • Conception et mise en page : Philippe Gindre

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire