ie Satanachias - Christophe Lartas - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Satanachias - Christophe Lartas

Ce beau recueil se compose de quatre nouvelles toutes aussi sombres les unes que les autres : Christophe Lartas, auteur indéniablement marqué par l'influence de Lovecraft (mais pas seulement), y décrit avec pessimisme des univers imaginaires où la beauté de la nature a fait place à des mondes ravagés par la calamité de la bêtise humaine. Dans Satanachias, Untel part à la recherche du Diable et trouve le Dieu maudit qui a fait le malheur des hommes ("Ainsi c'est toi qui as créé cette saleté d'Univers ! cette saleté d'espèce humaine ! Toi qui as créé la vie et la mort - et l'immonde toute-puissance de la souffrance et du mal" p.24). Cycle raconte quant à elle l'ignominie du monde. Celle où "Le monde n'était plus du tout tel que nous l'avions connu - et hélas tant aimé ! Le monde n'était plus qu'une ignoble marée montante d'irrationalité malsaine et malveillante nous submergeant de ses vagues de délire tout droit surgies de l'infecte nuit des temps et de nos cauchemars les plus hideux." (p.33). Quant à Marssygnac, il s'agit d'une quête étrange qui finit en queue de poisson. Enfin, Mégalopole est la nouvelle de ce recueil que je préfère. Elle dénonce l'absurdité d'une société superficielle qui ne jure que par ces nouveaux divertissements plus abérrants les uns que les autres (absurdes reality-show, partouzes publiques, course stupéfiante et alcoolique à la défonce...). Dans l'ensemble, le style est noir, très noir. Les mots cinglants. Les descriptions ultra-violentes et les chutes ultra-brutales. Mais je n'en dirai pas plus excepté que l'écriture de Christophe Lartas fait honneur à la poésie : si le chaos et l'horreur sont omniprésents dans ces textes, c'est toujours dans une langue imagée et soutenue (et donc très appréciable) que l'auteur nous entraîne dans ses fictions empoisonnées. Je vous laisse donc le soin de découvrir la plume de ce "poète à l'âme ombrombée par la ténèbre, philosopheur noir, chroniqueur de la Nocturne et hagiographe du Néant." (description des auteurs de la collection NoKhThys par l'éditeur)...

Avec son titre Saturne, Christophe Lartas m'avait déjà emmené très loin. Si j'avais déjà deviné cette profonde noiceur qui est sa marque de fabrique, je n'avais pas ressenti ce que m'ont provoqué ces quelques textes. Autant Saturne m'avait un peu refroidi par son quasi-nihilisme. Autant, Satanachias me surprend à adhérer au pessimisme de l'auteur. Aussi déconcertant que ténébreux, Satanachias saura secouer les esprits les plus insouciants...

Pour ne pas bouder son plaisir, on notera également la très chouette illustration de couverture de Fernando Goncalvès-Félix dont j'apprécie particulièrement le coup de crayon...

Si enfin, je vous ai donné envie de vous procurer ce livre, sachez qu'il est disponible sur Amazon à l'adresse suivante : Satanachias et Autres Contes.

  • Titre : Satanachias et autres contes
  • Auteur : Christophe Lartas
  • Éditions : La Clef d'Argent
  • Collection : NoKhThys
  • Date de parution : Mai 2010
  • Nombre de pages : 91 p.
  • Illustration de couverture : Fernando Goncalvès-Félix
  • ISBN : 978-2-908254-80-8


Partager cet article :

Enregistrer un commentaire