ie Persepolis - Marjane Satrapi - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Persepolis - Marjane Satrapi

L’histoire de Marjane commence en 1979 pendant la révolution islamisque iranienne. Grandissant dans une famille progressiste politisée et militante de Téhéran, la petite fille est très tôt sensibilisée à l’histoire politique de son pays. Peu avant la révolution culturelle, alors que le port du voile devient obligatoire et que l’intégrisme monte en puissance, Marjane vit la guerre à travers le regard de ses parents, qui dénoncent l’endoctrinement et la répression du régime totalitaire du Shah iranien. Pour éviter à leur fille de grandir dans un pays de guerre fait d’interdits et de tabous, les parents de Marjane l’envoient en Europe pour étudier...

Cette bande dessinée de Marjane Satrapi, publiée au départ en 4 tomes, reflète la profonde réflexion de l’auteur sur la question de l’identité et de l’exil. Récit d’expériences vécues ou rapportées, ce chef d’oeuvre constitue à la fois une excellente autobiographie et un témoignage poignant à la mémoire de l’histoire politique de l’Iran. Reprenant avec un regard décalé le déroulement des événements historiques survenus en Iran à partir de 1979, la dessinatrice, qui a également écrit le scénario de la bande dessinée, nous propose une incursion dans son enfance et son adolescence, faits de questionnements, d’incompréhension et de sentiments d’injustice. Son analyse des événements est émouvante, révoltante, triste et drôle en même temps et il m’a été difficile de retenir larmes, rires ou effroi. On sent le vécu et l’on ne peut s’empêcher de penser à cette histoire comme à un sombre épisode de l’histoire de l’humanité.

Magnifiquement adapté à l’écran en 2007 par Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi elle-même, Persepolis fait partie de ces découvertes que l’on a envie de partager à tout le monde. Chaque personnage est habité (la grand-mère de Marjane est ma préférée). Chaque événement est important (j’adore quand Marjane va au marché noir pour acheter des cassettes de Iron Maiden). Chaque relation est forte (entre autres, celle de Marjane et son oncle). Persepolis fait partie de ces rares oeuvres qui n’a pas souffert de son adaptation cinémotagraphique et on le doit aussi bien à l’histoire qu’aux dessins. Donc à lire, regarder, lire, regarder, lire, regarder, lire, regarder, lire, regarder... Encore et encore...

--------------------------------------------------------

Auteur : Marjane Satrapi
Éditeur : L’Association
Édition : Version intégrale
Collection : Ciboulette
Date de parution : 12 mai 2007
Nombre de pages : 365 p.

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire