ie Voie sans issue - Wilkie Collins et Charles Dickens - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Voie sans issue - Wilkie Collins et Charles Dickens


Année 1835, Londres. Une femme tourmentée part à la recherche d’un orphelin à qui elle ne veut pas révéler son identité. De cette rencontre troublante, le destin du jeune Walter Wilding est bouleversé. 12 ans après cette rencontre inattendue, le héros est devenu un négociant en vins prospère dont il doit la réussite à la femme mystérieuse. Pourtant, un jour, alors qu’il emploie une nouvelle gouvernante à ses services, il apprend par celle-ci que la portrait de la femme qu’il vénère n’est pas celui de sa véritable génétrice. Alors, rongé par la curiosité et le remords, Walter Wilding part à la recherche de l’homme dont il a involontairement usurpé l’identité...

Ce roman écrit à quatre mains par les deux amis Charles Dickens et Wilkie Collins, m’a permis de découvrir leur écriture, chose qui ne m’a jamais vraiment tentée. Dans le cadre du challenge English Classics, j’ai souhaité lire ces auteurs à la plume reconnue. Quelle déception ! Rien dans ce roman, ne serait-ce peut-être l’épisode dans les montagnes suisses, ne m’a séduit. Ni le style, que j’ai trouvé trop classique à mon goût. Ni l’intrigue, que j’ai trouvée banale. Ni les personnages que j’ai trouvé trop caricaturaux. La mise en scène trop théatrâle m’a également déplu et je n’ai pas trop su à quel type de roman j’avais à faire : suspense, investigation ? Non. J’ai été mal inspirée mais j’espère tout de même me réconcilier avec ces deux auteurs, dont tous les amateurs ne cessent de louer le génie...

Auteur : Wilkie Collins et Charles Dickens
Titre original : No Throroughfare
Traducteur : Judith et Marie-Louise Ripamonti
Edition : 10/18
Parution : Juin 2001
Postface : Charles Dantzig
Nombre de pages : 188 p.
Couverture : Rose Maynard Barton, Fleet street (détail), The Bridgman Art Library
Partager cet article :

Enregistrer un commentaire