Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Reportages - Joe Sacco

Toute sa carrière durant, Joe Sacco a souvent senti de la défiance vis-à-vis de son travail : à la fois journaliste-reporter et dessinateur, il a parfois été la cible de critiques remettant en cause la légitimité du journalisme sous forme de bande-dessinée. Parfaitement conscient que la bande-dessinée est un médium subjectif par nature, il assume son parti pris en ces quelques termes : "En résumé, le gros avantage d'un médium interprétatif tel que la bande dessinée, est qu'il m'a interdit de m'enfermer dans les limites du journalisme traditionnel. En me compliquant la tâche qui consistait à m'extraire d'une scène, il m'a empêché de prétendre à l'impartialité. Pour le meilleur et le pire, la bande dessinée est un médium inflexible, qui m'a obligé à faire des choix. De mon point de vue, cela fait partie de son message" (extrait de l'introduction). Si l'on peut reprocher à l'auteur son approche un peu "cash", on lui reconnaitra sans doute son intégrité. Reportages, ouvrage qui réunit différents travaux réalisés par Joe Sacco pour la presse internationale, se présente ainsi comme une série de témoignages engagés qui reviennent sur quelques dossiers brûlants de ce début de XXIe siècle : Des crimes de guerre en passant par la question de la Palestine, celle des réfugiés tchétchènes, la guerre en Irak, l'immigration africaine ou le cas des dalits de Kushinagar en Inde, les travaux ici réunis sont le résultat d'un choix délibéré de Joe Sacco : affirmant clairement que "cette sélection devrait faire apparaître assez clairement mes sympathies", le journaliste ajoute encore avec conviction : "Je me soucie surtout de ceux qui ont rarement l'occasion d'être entendus, et ne crois pas qu'il m'incombe de contrebalancer leur voix avec les excuses bien ourdies des puissants (...) Si je suis convaincu que le pouvoir a tendance à faire ressortir le pire des individus, j'ai observé que ceux qui sont les moins bien lotis ne se conduisent pas forcément de façon irréprochable, et je me suis efforcé d'en témoigner".


Crimes de guerre
Où Joe Sacco assiste à La Hague au premier procès international de crime de guerre depuis le procès de Nuremberg : parmi les accusés, comparait le Dr Kovacenic pour avoir dressé les "centres de transit" pendant la guerre de Bosnie. Quant à Radovan Karadic, leader des serbes de Bosnie et Ratko Mladic, leur chef militaire, également inculpés, aucun des deux ne comparait en justice. L'impartialité du tribunal international est remise en cause et sa marge de manoeuvre connue pour être limitée... Les procès de crimes de guerre ont paru dans la revue Details en 1998.



Palestine
Où le conflit israélo-palestinien ne cesse de faire des victimes : cette partie comprend 3 travaux différents dont Coup d'oeil sur Hébron pour le Time Magazine (2001), un Portfolio de Gaza dont certaines planches sont inédites (voir aussi Gaza 1956) et La guerre souterraine à Gaza, publié dans le New York Times Magazine (2003).
A noter, la bataille des bulldozers israéliens contre les tunnels palestiniens dans La guerre souterraine à Gaza.



    
Caucase
Où la guerre de Tchétchénie laisse à leur sort des milliers de réfugiés. De nombreux témoignages de réfugiés tchétchènes pour la plupart des femmes et leurs enfants, ponctuent cette partie (2e guerre de Tchétchénie en 1999). Ils reviennent sur les conditions de vie minables des réfugiés en Ingouchie dans les camps, les usines désaffectées, les étables... Aidés par les associations humanitaires dont l'aide ne suffit pas, les réfugiés sont obligés de se débrouiller dans l'indifférence la plus totale du gouvernenement russe qui a cessé de pourvoir aux repas...


Guerre de Tchétchénie, femmes tchétchènes a été inclus dans une série de livres réunis sous le titre de I livre here en 2008. Quels réfugiés ? est un éditorial paru dans le Boston Globe en 2002.


Irak
Où Joe Sacco entre dans la peau d'un journaliste embarqué : les travaux proposés dans cette partie ont été publiés dans The Guardian Weekend (Trop de confiance en 2005 et Souffrance à partager en 2008) et dans Harper's Magazine (Une ! Deux ! en 2007). Dans Trop de confiance et Une ! Deux !, Joe Sacco, accueilli par les forces armées américaines et livre selon lui un témoignage de peu d'intérêt pour la litérature sur le sujet. Par contre, il s'agit pour lui d'une expérience intéressante du point de vue du travail de journaliste. Souffrances à partager qui m'a particulièrement marqué, expose les témoignages de deux irakiens innocents intentant un procès à l'armée américaine pour sévices et traitements inhumains.




Immigration africaine
Où l'on prend la mesure de la question de l'immigration africaine : Joe Sacco choisit Malte comme terrain d'enquête car d'origine maltaise, il connait bien le pays. D'autre part, Malte fait partie de ces pays où échouent de nombreux clandestins africains cherchant à rejoindre l'Europe continentale. Les indésirables, paru en 2010 dans The Virginia Quarterly Review traite aussi bien le point de vue des migrants que celui des maltais et montre à quel point le dossier de l'immigration africaine est complexe à gérer.



Inde
Où l'on réalise que le système des castes en Inde réduit toujours les Dalits (intouchables) à la misère : malgré les innombrables programmes d'aide développés à l'intention des populations défavorisées dans l'état de l'Uttar Pradesh (Kushinagar), état le plus pauvre de l'Inde, la population dalit est condamnée à l'isolement et le dénuement le plus total. Cette enquête menée à la va-vite à cause des membres de castes supérieures qui ont coupé court à l'investigation, a paru en 2011 dans la Revue XXI.



Le travail engagé de Joe Sacco me plait décidément beaucoup. Son Gaza 1956 m'avait déjà fait l'effet d'une révélation. La lecture de ces autres travaux me convainquent que le bédéiste reporter gagne à être connu. Ses illustrations qui esthétiquement ne correspondent pas aux styles que j'affectionne d'habitude, ont cependant l'avantage d'accompagner un message cohérent qui donne à réfléchir. Inutile donc de vous rappeler de vous pencher sur son oeuvre...

Dédicace de l'auteur

Ce livre est dédié à Paul Copley et Hal Swafford,
mes professeurs et mes amis.

Joe Sacco

  • Titre : Reportages
  • Auteur : Joe Sacco
  • Traducteurs : Sidonie Van den Dries et Olivier Ragasol pour Les indésirables
  • Éditeur : Futuropolis
  • Date de parution : Novembre 2011
  • Nombre de pages : 194 p.
  • Lettrage : Stéphane Roudaut
  • ISBN : 978-2-7548-0669-5
  • Illustrations du billet : Tous les dessins inclus dans ce billet sont des planches de Joe Sacco

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire