ie Mémoire de mes putains tristes - Gabriel Garcia Marquez - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Mémoire de mes putains tristes - Gabriel Garcia Marquez

A ce singulier bâtonneur de dépêches du Diario de La Paz, rien n'est moins légitime que de vouloir s'offrir à une pucelle pour son quatre-vingt-dixième anniversaire. Mais que peut donc motiver un tel désir au crépuscule d'une vie ? Cherche t-il à retrouver sa jeunesse perdue ? A t-il une revanche à prendre sur la vie ? Ou est-ce seulement une lubie de vieux ? Peut-être les 3 à la fois ? Grâce à sa prose unique ancrée dans un réel imaginaire, Gabriel Garcia Marquez, grande figure du réalisme magique (cf. l'incontournable Cent ans de solitude), explore encore avec ce Mémoire de mes putains tristes, deux de ses thèmes de prédilection : la solitude et la mort (cf. par exemple L'amour au temps du choléra). Prêtant à son attachant vieillard une singulière jeunesse articulée autour de ses "putains", "Gabo" comme à son habitude, envisage avec tendresse et poésie les vieux jours de son héros nonagénaire... Mais il n'en oublie pas pour autant ses caractères féminins toujours très habités à l'image de Rosa Cabarcas, cette mère maquerelle qui, bon gré, mal gré sera au final, la putain des putains tristes du vieux bâtonneur... Ce texte n'est assurément pas le texte le plus marquant de l'auteur colombien mais pour qui aime sa verve et son flot, ce mémoire à la fois nostalgique et plein d'amour, saura divertir un instant les esprits les plus chagrins...

Enfin, si vous vous laissez tenter par cette lecture légère, vous pouvez vous procurer le livre sur Amazon via le lien suivant : Mémoire de mes putains tristes


  • Titre : Mémoire de mes putains tristes
  • Titre original : Memoria de mis putas tristes
  • Auteur : Gabriel Garcia Marquez
  • Traducteur : Anne Morvan
  • Éditeur : Le livre de poche
  • Date de parution : Août 2006
  • Nombre de pages : 157 p.
  • ISBN : 978-2253-116844
  • Couverture : Photographie de Gueorgui Pinkhassov (détail). Magnum Photo

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire