ie Mangez-le si vous voulez - Jean Teulé - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Mangez-le si vous voulez - Jean Teulé

Tout est résumé dans la phrase du Point. Le roman est découpé en chapitres tous introduits par une carte retraçant l’itinéraire du chemin de croix effectué par Alain de Monéys. Suite à un triste malentendu, le héros est traité de prussien. Commence alors pour lui une descente en enfer qui va durer deux heures...


Récit d’un fait divers, ce roman de Teulé manque d’épaisseur. Moi qui d’habitude suis assez partisane des livres de l’auteur, me voilà bien déçue. Cette "petite leçon de barbarie" me laisse comme une impression de voyeurisme. Outre un manque évident de contextualisation, Mangez-le si vous voulez, peut-être à cause de sa brièveté, demeure un récit quelconque. Et pour une fois, le style de Teulé n’y fait rien. D’ailleurs, on ne comprend pas vraiment pourquoi l’auteur a justement choisi de raconter ce massacre en particulier. Le roman ne répond à aucune question et l’on aurait aussi bien pu lire un banal article de journal relatant cette sinistre mise à mort...

Lire Le village des cannibales d’Alain Corbin aurait été sûrement plus intéressant. Mais voyons ce qu’en dit l’auteur. Peut-être y trouvera t-on une raison valable à la rédaction de ce roman? Je n’en suis pas convaincue. A vous de vous faire une idée!


Interview de Jean Teulé pour les Editions Julliard

Quatrième de couverture : « Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. 
Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé à vif et même mangé. Pourquoi une telle horreur est-elle possible? Comment une foule paisible  peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare? Ce calvaire raconté par étape par étape constitue l’une des anecdotes les plus honteuses de l’histoire du XIXème siècle en France."


« Hystérie collective, chemin de croix d’une victime et petite leçon de barbarie sont les ingrédients de ce livre qui ne laisse pas indifférent. » Le point

Titre : Mangez-le si vous voulez 
Auteur : Jean Teulé
Éditions : Pocket
Date de parution : Septembre 2010
Nombre de pages : 114 p.
Couverture : Illustration de Frédéric Poincelet
Partager cet article :

Enregistrer un commentaire