ie Les immortels - Amit Chaudhuri - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Les immortels - Amit Chaudhuri

Les Immortels raconte l'histoire de deux familles indiennes réunies par la musique dans le Bombay des années 1980. Les Sengupta, famille parvenue, fait appel aux Lal, musiciens, pour des cours de chant. Au fur et à mesure que les liens entre les personnages se nouent et se dénouent, la musique, dénominateur commun entre les personnages du livre, donne libre cours à chacun de jouer sa propre partition : parmi les principaux protagonistes, notons le personnage de Mallika Sengupta qui ambitionne mollement de devenir une chanteuse célèbre. Nirmalya, le fils rebelle des Sengupta qui souhaite s'initier aux chants traditionnels et Shyamji Lal, leur professeur. Entre culture, tradition et modernité, le voyage proposé par Amit Chaudhuri s'inscrit dans la lignée des récits initiatiques. En musicien chevronné, l'auteur (chanteur et compositeur de musique expérimentale indienne) insufle à son récit une "musicalité" empruntée aux traditions indiennes et à son expérience artistique. Tel un chef d'orchestre, le musicien-écrivain offre avec ce livre, un concert littéraire fait d'espoirs et d'attentes mais aussi de fausses notes et mauvais accords...

Si ce n'était la passion pour la musique d'Amit Chaudhuri qui transparait à toutes les étapes du récit, ce livre passerait probablement inaperçu. La peinture de l'Inde (Bombay) des années 1980 est certainement fidèle à la réalité mais il manque à mon sens, quelque chose à ce livre pour qu'il s'inscrive franchement à la "caste des livres Immortels". Il ne se passe pas grand chose avant les 150 premières pages. Le rythme est lent et les descriptions fastidieuses mais on s'accroche à la lecture car le livre présente tous les ingrédients d'une réussite littéraire. On en sort malheureusement déçu. Peut-être parce qu'on en attendait trop ? Peut-être aussi parce que l'Inde narrée par Amit Chaudhuri ne correspond pas à l'Incredible India tant fantasmée ? Peut-être que cette Inde si colorée et épicée dans nos imaginaires collectifs est-elle apparue fade et trop proche de nos considérations occidentales ? Peut-être enfin, que cette musique censée être célébrée par l'ouvrage n'a t-elle pas eu l'écho souhaité ? Pour être parti en Inde, j'ai probablement recherché dans ce livre cette magie et ce mystère qui m'avait tant séduit. Probablement que j'ai eu tort et que cela m'a gâché la lecture. Toujours est-il que si vous souhaitez appréhender le pays par le biais d'une oeuvre génialement habitée, préférez-lui le remarquable Équilibre du monde de Rohinton Mistry où l'on retrouve ce particularisme indien qui fascine tant nos sociétés occidentales depuis la nuit des temps...

Bien entendu, je rappelle que cette position n'engage que moi et si vous souhaitez vous faire votre propre idée, notez que le livre est disponible sur le site de l'éditeur Aux forges de Vulcain ou sur Amazon via le lien suivant : Les Immortels.  
  • Titre : Les immortels
  • Titre original : The Immortals
  • Auteur : Amit Chaudhuri
  • Traducteur : Simone Manceau
  • Éditeur : Aux Forges de Vulcain
  • Collection : Littératures
  • Date de publication : Mai 2013
  • Nombre de pages : 392 p.
  • Couverture : Elena Vieillard
  • ISBN : 9782919176175
Partager cet article :

Enregistrer un commentaire