Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Pays petit - Gaël Faye

Le Burundi est ce Petit pays d’Afrique centrale voisin du Rwanda, de la République Démocratique du Congo et de la Tanzanie. Parmi les importantes ethnies qui le peuple, il y a les Hutus et les Tutsis. Ce qui oppose ces deux populations, ce n’est pas leur territoire parce qu’elles vivent dans le même pays. Ce n'est pas leur langue puisqu'elles parlent la même langue. Ce n'est pas non plus leur Dieu puisqu'elles croient au même Dieu. Mais alors quoi ? S’ils partagent autant de points communs, pourquoi Hutus et Tutsis se font-ils la guerre ? «  Parce qu’ils n’ont pas le même nez. «  (p.10, extrait du prologue). Ah bon ?! Même si le petit Gabriel trouvait cette affaire bien étrange, il était alors loin de se douter que cette « simple différence de nez » pouvait avoir des conséquences aussi tragiques. Il avait dix ans et vivait avec ses parents (père français et mère tutsi) et sa soeur Ana dans un quartier de Bujumbura lorsque les conflits inter-ethniques augurant le génocide rwandais, ont éclaté suite aux élections présidentielles burundaises de 1993 et au coup d'état. A l’époque, ce qui comptait le plus pour lui, c’était les copains, c’était fumer en cachette dans le vieux combi Volkswagen de l’impasse, c'était boire des Primas au Cabaret, c'était voler les mangues de la vieille Economopoulos, c'était en fait jouer les caïds du quartier... Il y avait aussi sa correspondance secrète avec Laure, la petite française qui le rendait heureux... Mais peu à peu, de façon insidieuse, l’insouciance enfantine de Gabriel a laissé place à la peur. Une peur sourde et lancinante dont il ne savait que faire et qui a fini par lui voler son innocence...

Petit pays de Gaël Faye, un premier roman au scénario brillant


Bien que fictif, ce remarquable récit de Gaël Faye s’inspire de faits réels et d’éléments autobiographiques. Peu importe que l’auteur-compositeur-interprète burundais ait vécu ou non les événements relatés. Ce qui touche, qui bouleverse dans l’histoire de Gabriel, c’est aussi bien ce qu’elle raconte que la façon dont elle est racontée. La tragédie rwandaise est tristement connue mais quid du drame burundais pour lequel les défenseurs des droits humains dénoncent encore aujourd’hui une « dynamique génocidaire » ? Faisant la lumière sur l’existence et la situation politique désastreuse du Burundi, ce Petit pays est un criant chant d’amour composé par Gaël Faye pour son pays natif-natal. Récit d’une enfance heureuse trop tôt gâchée par une actualité politique catastrophique, Petit pays propose un scénario d’une grande finesse placé sous le registre des émotions : tendresse, colère, révolte, tristesse, injustice, incompréhension... tous ces sentiments qui se bousculent pendant la lecture et qui sont servis par une écriture puissante et efficace font de ce premier roman une vraie réussite. Si ce n’était l’utilisation parfois abusive de belles formulations et les réflexions à mon sens, trop poussées pour un enfant de 10 ans (même sentiment que pour l’Arabe du futur de Riad Sattouf), ce Petit pays de Gaël Faye qui fédère la quasi totalité de ses lecteurs, mérite amplement son succès. Pour ces raisons mais aussi pour sa « dimension littéraire et mémorielle », Petit pays est un titre à découvrir de toute urgence et son auteur, une plume à suivre...

Pour découvrir cette belle lecture, rendez-vous sur Amazon pour vous procurer l’ouvrage via le lien suivant : Petit pays - Prix Goncourt des lycéens 2016.


Extrait du Petit pays lu par Gaël Faye


Pour vous donner une idée de l’écriture de Gaël Faye, je vous invite à découvrir cet extrait lu par lui-même. Bonne écoute... Et bonne lecture !


Détails bibliographiques


  • Titre : Petit pays
  • Auteur : Gaël Faye
  • Éditeur : Grasset
  • Collection : Littérature Française
  • Date de parution : Août 2016
  • Nombre de pages : 224 p.
  • ISBN : 978-224-685733-4
  • Couverture : © Byron Hirsch/EyeEm/Gettyimages

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire