Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Le paradis perdu de John Milton - Pablo Auladell

Œuvre poétique majeure de John Milton, Le Paradis Perdu a entre autres grands noms été traduit par Chateaubriand en 1861. Pour cette nouvelle adaptation, c'est le 9e art qui est mis à l'honneur avec le somptueux travail graphique de Pablo Auladell. Ce projet qui a failli ne pas voir le jour, a finalement abouti après deux ans de jachère (cf. le premier chant sur Satan) et trois nouvelles années de travail pendant lesquelles les techniques de dessin de l'auteur espagnol ont évolué en même temps que sa perception des choses. S'il juge la qualité de son travail inégal, Pablo Auladell prend le parti de ne "retoucher que l'indispensable afin de garantir une certaine cohérence esthétique et narrative" et il livre avec ce bel album "Une sorte de livre témoin, de livre bilan qui acte les progrès et les échecs d'un travail de plusieurs années" (extrait de l'avant-propos). Pari ambitieux réussi pour cette superbe interprétation graphique en forme de clin d’œil à Gustave Doré et William Blake (qui ont eux aussi investi leur art dans l'illustration du célèbre poème épique) et aux artistes de la Renaissance... Assurément un beau livre qui trouvera sa place dans vos bibliothèques...

Le Paradis Perdu de Pablo Auladell, zoom illustré sur le second récit de la Genèse

Composé de quatre livres (Satan, Le jardin des délices, Les premiers souvenirs du monde, L'épée flamboyante), cette adaptation en bande-dessinée du Paradis perdu de Milton revient sur le second récit de la Genèse au moment où Satan et ses anges rebelles ont été écrasés par l'armée divine. Aux yeux de l'ange déchu pour qui "Mieux vaut régner dans l'enfer que servir dans le ciel", la guerre n'est pas finie. Invoquant son armée de démons en conseil de guerre (Belzébuth, Moloch, Chemos, Astarté, Dagon, Belial, Mammon), Satan décide finalement d'agir en solitaire en s'introduisant au Paradis pour corrompre cette nouvelle espèce au libre arbitre créée par Dieu : l'Homme. Ayant succombé à la tentation du fruit défendu, Adam et Eve sont bannis du Jardin d'Eden...

    © Pablo Auladell

De l'art d'illustrer un poème épique sous forme de bande-dessinée...

Audacieuse entreprise que celle d'illustrer la prose du poète anglais postérieurement à la grandiose adaptation de Gustave Doré. Et pourtant, Pablo Alaudell se prête admirablement à l'exercice. Chacune des vignettes des trois-cent quinze pages de l'album sont de véritables peintures : paysages brouillés ou charbonnés, visages aux regards ultra-expressifs, jeux de contraste et utilisation parcimonieuse des couleurs donnent une rare puissance à ces planches dont on a le plaisir de voir évoluer les techniques graphiques au fur et à mesure de la lecture. Certains préfèreront les traits plus assurés et les couleurs mieux maîtrisées des derniers livres. Personnellement, c'est le premier livre qui m'a le plus séduit : les illustrations aux couleurs sépias et les bichromies, mais aussi la sombre armée des démons de Satan m'ont franchement conquise... Bref, un sublime récit biblique en images qui prouve encore une fois que la bande-dessinée sait constamment se réinventer...

    © Pablo Auladell   

Du 9ème art comme un appel à de multiples lectures

Je le soulignais déjà dans un autre billet au sujet de Le Photographe d'Emmanuel Guibert et Didier Lefèvre, cet album offre divers jeux de lecture tout aussi intéressants les uns que les autres. En plus d'inviter à (re)découvrir l’œuvre de John Milton, cette interprétation graphique joue sur des codes multiples qui sous-tendent diverses pistes de lecture. En voici quelques-unes : l'aspect biblique (vision chrétienne de l'homme), l'aspect épique (récit de l'épopée satanique), l'aspect poétique (prose de Milton), l'aspect onirique (interprétation graphique du point de vue du bédéiste)... la multitude d'interprétations possibles confèrent à ce "poème épique illustré" une richesse de lecture à laquelle je vous invite à vous abandonner...

    © Pablo Auladell

Enfin, comme la période s'y prête, n'hésitez pas à offrir ce beau livre en le commandant sur Amazon : Le paradis perdu de John Milton
  • Titre : Le paradis perdu de John Milton
  • Scénario : Adapté de l’œuvre de John Milton
  • Illustrations : Pablo Auladell
  • Adaptation française : Benoit Mitaine
  • Traducteur : François-René de Chateaubriand
  • Éditeur : Actes Sud / L'An 2
  • Date de parution : Avril 2015
  • Nombre de pages : 315 p.
  • ISBN : 978-2-330-04776-4
  • Crédits photographiques : © Pablo Auladell

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire